Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.
Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.

Naturopathie

Depuis toujours les animaux et les humains savent que les plantes soignent. Le grand Hippocrate et plus tard Maïmonide, ont écrit des traités relatant les bienfaits des plantes pour la santé. La pharmacopée chinoise est une tradition d’une grande précision. En décoction, en teinture mère, en salade, en les fumant, les plantes soignent et c’est à partir de leurs molécules que l’on fabrique des médicaments.

 

Je n’ai pas l’intention d’ajouter une page au grand livre de l’herboristerie dont je ne suis aucunement une spécialiste.

Je voudrais vous parler  d’une autre dimension guérisseuse des plantes, tout comme les animaux guérisseurs. On sait que les plantes, bien que le mécanisme n’ai toujours pas été élucidé, sont des être sensibles qui réagissent au bien être, à la douleur, à l’ambiance.

De nombreuses expériences ont été et sont menées pour comprendre ces mécanismes. Les traditions ancestrales nous enjoignent à nous ressourcer en s’adossant à un arbre lorsque nous sommes vidés d’énergie.

Est-ce de l’auto suggestion ? C’est ce que l’on nous dit, ne sachant pas expliquer.

Pour ma part je considère les plantes comme des être vivants sensibles au même titre que les animaux. Je pense que l’esprit de Vie habite toute créature de ce monde et qu’il suffit d’entrer en empathie avec elles pour qu’avec générosité elles nous assistent dans l’accomplissement de notre projet.

Bien sûr tout ceci est du domaine – pour le moment – de l’intuition et de l’expérience. Mais pour moi, ces domaines sont aussi importants que « la science ». La science ne fait qu’expliquer des mécanismes qui de toute façon existaient avant qu’on les repère. Le fait de comprendre ne change pas les propriétés d’une créature ou d’une molécule.

Dans la suite d’une expérience que l’on pourrait appeler « chamanique », je travaille avec mes plantes lorsque je pratique mon art du Magnétisme.

Les plantes participent au soin, envoient des vibrations de vie et de bienveillance. Car seuls nous sommes limités tandis qu’avec l’aide des animaux, des plantes, les énergies s’additionnent et les limites reculent, le curseur s’agrandit.

On peut penser que ceci n’est qu’un rêve éveillé... Peut-être. Mais toute action est d’abord née d’un rêve : celui de l’enfant qui veut devenir danseuse quand elle sera grande, ou astrophysicien, ou star de football. Et  ce rêve va créer la réalité qui se manifestera dans l’incarnation du quotidien. Le doute engendre l’échec et transforme le rêve en chimère. Ne pas douter, laisser les informations venir et considérer que le rêve est déjà une réalité qu’aucun n’obstacle n’effacera. Là où la chimère se noie dans l’océan de l’impossible, le rêve est créateur de réalité !

 

Si je partage avec vous cette vision d’une synergie entre toutes les créatures, c’est pour que chez vous, dans votre quotidien, vous puissiez expérimenter à votre tour. Il suffit d’être à l’écoute, d’avoir l’esprit ouvert, de rester comme un enfant qui n’a pas de croyances limitantes et qui apprend de son environnement, en toute simplicité. Ce que vous ressentez, recevez avec les plantes est une réalité. A l’instant même où vous doutez de cette réalité vous fermez le monde des possibles.

Il ne s’agit pas de « croyance » car la croyance est vite une superstition, mais de communication ultra sensible. Pas d’à priori, simplement les échanges entre vous et le monde végétal.

Si vous envoyez de l’attention et de l’amour à vos plantes, elles vous répondront, vous diront de quoi elles ont besoin. Cela n’est nullement de l’anthropomorphisme. Leurs demandes sont d’ordre physiologique mais pas uniquement. Elles ont besoin d’une relation « sociale », d’être entourées de congénères. Les plantes communiquent entre elles, même si elles sont de natures différentes. Elles se rassurent, se donnent de la force.

Et si l’on veut bien se mettre à leur écoute, en toute humilité, elles nous « parlent », nous donnent leur « point de vue » sur les événements. Cet échange va amener chez nous une conscience plus vaste et une action plus puissante.

 

Leur capacité à guérir au-delà de la formule biochimique, c’est l’échange d’énergie vitale et sensible qui se produit entre elles et nous. Tout comme votre chat ou votre chien vous emplit de joie, vous réconforte et participe ainsi à votre guérison, elles aussi sont des acteurs de notre vie et de notre bien-être. Comme le soleil envoie ses rayons sans lesquels nous dépéririons, comme la lune provoque les marées, comme les tempêtes solaires affectent les machines, les plantes participent à notre vie et à notre santé physique, émotionnelle et psychologique. Il suffit de demander, de recevoir, de donner et de partager.

 

Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réseaux sociaux

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion