Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.
Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.

Cela fait longtemps que je voulais vous donner mon sentiment sur la notion d’ego.

Je crains en effet que de nombreuses interprétations erronées circulent et que la notion et l’intérêt de l’ego ne soient abusés faute, sans doute, d’en avoir compris le rôle.

Dans de nombreux courants inspirés de l’extrême orient, on représente l’ego comme une manifestation déviante de l’Esprit. Je crains que l’on confonde ego et égoïsme…

On nous dit donc qu’il faut taire cette manifestation qui serait une pollution de notre âme, afin de revenir à l’état initial de l’indifférenciation spirituelle. De redevenir une cellule souche en quelque sorte. Alors si les cellules souches sont parées de nombreux bienfaits, elles ne les expriment que dès lors qu’elles se différencient, c’est à dire dès lors qu’elles expriment leur particularité, leur « ego ». Or si nous sommes venus sur terre, c’est justement pour vivre et incarner la vie terrestre dans ses différenciations.

 

Vous allez rire…. ou pas…. Mais je vais vous dire exactement le contraire de ce qui se dit en ce moment sur l’ego.

Je pars du postulat que le créateur, le grand architecte, l’intelligence du point zéro, vous pouvez l’appeler comme bon vous semble, n’est pas un imbécile. Si l’on regarde le monde dans sa dimension macro : planètes, galaxies, trous noirs, nébuleuses, ou dans sa dimension micro : cellules, organites, atomes, particules, photons… ainsi que les Lois qui régissent ces systèmes, on est confronté à une intelligence tellement gigantesque (et on ne voit que ce que nos sens sont capables d’appréhender !) qu’il faut comprendre que rien n’est vain. Tout a une place et un sens dans la construction de ces écho-systèmes terrestres, planétaires, cosmiques, biologiques en perpétuel mouvement.

L’ego est une des dimensions de ces systèmes. Il est la manifestation des particularités d’un individu, et aussi l’outil qui lui permettra d’exprimer un rêve et une volonté.

Pourquoi voudriez-vous faire taire cet outil ô combien puissant ? Pour que d’autres parlent à votre place ? En quoi ont ils plus de valeur ? Pour que le système se substitue à votre volonté ? Cela peut être utile, comme par exemple les cellules qui constituent un organe.

Pourquoi pas, mais alors qu’on le fasse en comprenant ce que l’on fait, par choix et non parcequ’on « nous a dit que… », et quelle est notre place. Posez vous la question : quelle est votre nature ? cellule ou organe ?

Dans ma jeunesse j’ai chanté dans le prestigieux chœur de l’orchestre colonne. La place de choriste demande de mettre ses qualités vocales au service de l’œuvre et de la collectivité qu’est le chœur. C’est en effet ainsi que les sons sont harmonieusement distribués avec les instruments.

Pendant les concerts nous avions aussi des solistes qui interprétaient les rôles titres.

Je prends cet exemple afin que l’on comprenne bien le parallèle : le soliste représente l’ego, la différenciation et le chœur représente l’aplanissement de l’ego. Or il est clair que le soliste est lui aussi au service de la musique et de la collectivité chœur/orchestre. Si on fait taire le soliste, l’œuvre n’est plus la même, le sens de l’œuvre n’est plus le même et le plaisir de l’auditoire non plus. Et si le soliste n’a pas un ego fort, bien construit et développé, jamais il n’aura le courage d’exprimer son talent en publique.

Voilà pourquoi je crois que l’ego est une valeur à conserver, développer et exprimer.

Je constate dans de nombreux discours que certains ont mal compris l’utilité spirituelle de l’ego. S’il est au service de l’expression du divin dans notre monde, il est normal et souhaitable de l’exprimer et c’est une erreur que de le taire ou l’éteindre.

Alors certains sont faits pour chanter dans un chœur et d’autres pour être solistes, et donc chacun doit écouter et valoriser son ego dans le contexte pour lequel il se sent fait ou se sent à l’aise.

Il me semble donc qu’il faut relativiser cette posture très à la mode qui consiste à dire « ha ! il faut faire taire ce fichu ego »…. Si vous y regardez de plus près, ça n’est rien de moins que la négation du divin en soi, le refoulement d’une donnée essentielle qui nous a été offerte avec notre incarnation. C’est le désherbant de notre identité incarnée. La seule erreur à ne pas commettre c’est s’identifier, en effet, tout comme la cellule souche contient tous les potentiels, nous sommes plus que l’ego, nous sommes le potentiel divin tout entier et l’ego n’est que la main qui opère la Volonté. Mais cette main est utile et indispensable et mérite qu’on en prenne grand soin.

Donc je vous le dis, cessez d’écouter ces gourous dictateurs qui sauraient mieux que vous ce qui est bon pour vous. Assumez, aimez, construisez, valorisez, améliorez votre ego et surtout ne le faites pas taire, quand bien même vous voudriez le rendre discret si c’est votre nature ! Soyez au service de la collectivité cosmique ou terrestre, mais avec l’aide de votre ego qui est un formidable outil que la Nature a mis entre nos mains. Ne soyez pas les fossoyeurs de votre différence, assumez la, ça n’est pas une mauvaise herbe sur laquelle on verse le pesticide de la suspicion ! Revenons, retournons à la Nature. La Nature a créé l’ego parcequ’il est utile à l’expression de la vie dans sa diversité. Pour ma part je bénis le Ciel de m’avoir donné un ego que pendant des années j’ai tenté de minimiser en écoutant ces sons de cloches erronés. Et quand le Ciel m’a donné la grâce de comprendre, j’ai cessé de martyriser mon ego afin de le valoriser pour le mettre au service de la Vie.

N’hésitez pas à donner votre avis, votre témoignage et à partager car c’est il me semble un vrai sujet de discussion.


Derniers articles

Catégories

Réseaux sociaux

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion