Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.
Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.

Thérapeutes

L’insomnie… Un fléau de notre temps. Cette nuisance qui affecte notre énergie, notre humeur, notre concentration et nos performances a des causes multifactorielles que je vais tenter d’appréhender dans cet article.

Je vais partager un peu de ma propre expérience. Je n’ai jamais souffert d’insomnie. Pourtant comme tout le monde ma vie est jalonnée de hauts et de bas, de réussites et d’échecs. Mais cela, a mon grand étonnement, n’a jamais affecté mon sommeil. Est-ce que quelque chose m’a protégée de ce problème ? Probablement est-ce ma connaissance de la circulation énergétique !

Il y a plusieurs façons d’éclairer la question. Sur le plan physiologique et hormonal, sur le plan psychologique et sur le plan énergétique.

Physiologiquement le sommeil est provoqué lors de la libération de mélatonine par l’hypothalamus, une glande endocrine située dans le cerveau, qui est reliée à la rétine. Ce qui explique que la nuit ou le sombre, contribuent à la production de cette hormone. Donc si vos ados qui sont addicts au tablettes et jeux video, saturant la rétine de lumière, ont du mal à dormir, c’est normal ! Ce phénomène explique aussi que l’on soit fatigué plus tôt l’hiver que l’été, c’est une question de lumière.

Sur le plan psycho-physiologique le stress, qui libère des hormones d’attention comme l’adrénaline ou le cortisol, produites par les glandes surrénales, empêche le lâcher prise, nécessaire à l’endormissement. Le corps et l’esprit restent en état d’éveil dans l’attente d’un danger qui n’existe pas mais néanmoins trompe l’esprit qui ne peut pas s’endormir.

Sur le plan énergétique les blocages du plexus ou des reins bloquent la libération des hormones favorables à l’endormissement.

Ce que la médecine conventionnelle propose ce sont des molécules – les somnifères et les myorelaxants – qui vont soit relaxer les fibres musculaires et créer un état de relaxation, soit agir en bloquant certains neuro médiateurs – les GABA – comme les benzodiazépines qui en bloquent l’action. Ces molécules ont des effets secondaires, en particulier les somnolences diurnes, la confusion mentale ou des pertes de concentration. Ce sont également des molécules toxiques que les femmes enceintes ne doivent pas prendre.

A Chacun de trouver le remède qui lui convient, il n’y a pas selon moi, de bonne ou mauvaise méthode. Il y en a pour tout le monde.

Cependant, pour les femmes enceintes, les traitements chimiques sont proscrits et dangereux. Pourtant nombre de futures mamans souffrent d’insomnies dès le second trimestre de grossesse. Celles ci sont causées par les déséquilibres hormonaux, également par les douleurs dont certaines dûes aux modifications dans le corps comme la laxité des tendons du bassin, et aussi par « l’instinct maternel » qui met en place des moyens pour que la future maman soit « en alerte » permanente et prête à protéger son enfant.

Ces moments sont très éprouvants pour les jeunes femmes dont le corps et le système nerveux sont très sollicités. Dans nos sociétés, les femmes travaillent jusque tard dans leur grossesse. Est-ce bien ou mal ? Je laisse à chacun le choix de son opinion. La réalité du terrain que je côtoie quotidiennement est que l’insomnie des femmes enceintes a des conséquences délétères. Irritabilité, difficultés à récupérer, pertes de concentration qui affectent le travail et la conduite automobile aussi. Il ne faut pas négliger tous ces signes qui ne sont pas « normaux ». Ils vont provoquer des contractions inappropriées et parfois des accouchements prématurés.

Que faire alors puisque les femmes enceintes ne peuvent pas prendre de médicaments ?

Et bien le Reiki, cette technique par imposition des mains sur laquelle j’ai écrit un livre, a des résultats remarquables.

Pour tout vous dire, je l’ai utilisée avec ma propre fille lors de sa grossesse. S’il y avait eu le moindre risque je n’aurais jamais utilisé cette technique. Cela aurait tout aussi bien pu être inutile. Mais son retour a été tellement positif que j’ai décidé de promouvoir le Reiki pour les femmes enceintes afin de leur proposer une grossesse plus confortable, moins stressante, en toute sécurité.

Recevoir ces séances est évidemment un budget et hélas, nos prestations ne sont pas prises en charges par les assurances maladie. Aussi ai-je eu l’idée de « mutualiser » les rendez-vous en créant des sessions à deux ou trois personnes, afin que la question financière ne soit pas un frein. Ce qui permet de réduire les coûts pour les clientes et de les accueillir néanmoins de d’excellentes conditions. Il est tout à fait possible, tout comme le faisait les Maître Reiki MIkao Usui, de pratiquer sur plusieurs personnes en même temps. Cette pratique énergétique même si elle n’est pas « scientifiquement » prouvée, a des résultats vraiment intéressants. Le but de ces séances est que les personnes recouvrent un sommeil suffisant et réparateur. En cas de pathologie, bien entendu la personne continue d’être suivie pas son médecin et il n’y a aucune contre indication ou interférence avec de quelconques traitements.

Pour être plus précise voici comment se passe les séances :

La future maman s’allonge sur une table de massage confortable, équipée d’une alèse chauffante qui contribue à décontracter les muscles du dos. Un plaid la recouvre. Si la grossesse est très avancée on allongera la maman sur un futon plus confortable, lui aussi équipé d’une alèse chauffante. Quelques gouttes d’huiles essentielle de lavande fine, non toxique, sont étalées sur un tenugui (foulard japonais) placé sous la tête. Les effluves légères sont décontractantes et agréables à tous. Puis le praticien va réaliser le soin Reiki en passant d’une maman à l’autre, laissant chacune se décontracter entre chaque manœuvre du praticien. Après 45 minutes d’un savant enchainement d’imposition des mains, le receveur est dans une douce torpeur qui a permis la circulation de l’énergie, la décontraction musculaire et psychique. Les jours suivants, la future maman a recouvré le sommeil.

Il faut réitérer les séances idéalement à raison d’une par semaine afin d’accompagner au mieux la grossesse. Cette technique contrecarre les effets délétères du stress, de la fatigue et prévient les contractions intempestives. Pour ma part je propose également quelques conseils naturo pour une alimentation digeste énergétique et favorable à un bon sommeil.

N’hésitez pas à partager cet article auprès de vos connaissances futures maman. Elle ne trouverons dans le Reiki pour femme enceinte, que des bienfaits naturels sans aucun risque pour elles ni pour le bébé.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réseaux sociaux

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion