Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.
Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.

On les attend tous avec impatience ! Les vacances !

En famille, à l’étranger, en club ou en treck, c’est un moment pour recharger les batteries, déconnecter des ruminations du quotidien, exprimer d’autres facettes de notre Moi, socialiser, rire pour un rien, s’émerveiller d’un beau paysage…

Ce break est indispensable à notre équilibre physique et psychique. Pourquoi ?

Parce que tout au long de l’année nous maltraitons notre corps et notre mental. Et oui… C’est la tête qui décide et le corps n’a qu’à obéir.

Mais trop de personnes n’écoutent pas ce corps qui est comme un cheval fourbu. Mal à l’estomac : on prend un anti-acide. Mal à la tête : on prend un ibuprofène. Mal au dos : on dit que « c’est la maladie du siècle ».

Or ce sont des signes que notre corps nous envoie pour exprimer sa surcharge d’activité et sa difficulté à exercer ses fonctions.

Aussi est-il nécessaire de profiter de ces vacances ensoleillées pour changer de comportements et permettre au corps aux organes, de se réparer.

Voici donc mes conseils :

1°) Prenez au minimum 15 jours d’affilée et si vous le pouvez plutôt 3 semaines. Car le mental tout comme le corps ont besoin de temps pour changer, c’est physiologique.

2°) Les 5 premiers jours c’est une très mauvaise idée que de crapahuter pour visiter ou aller grimper le Mont Blanc ! Ces moments doivent être consacrés à la déconnection orthosympathique, c’est à dire à faire lâcher le système nerveux perpétuellement en tension. Dites vous que le repos n’est pas coupable, c’est un « travail » de réparation.

En effet, c’est ainsi que vos hormones surrénaliennes pourront se recharger et votre système hormonal se ré-équilibrer. Donc : se reposer, se lever quand on en ressent le besoin pas avec le réveil, boire beaucoup d’eau plate (le rosé ça sera pour après !) afin d’éliminer les toxines. Arrêter le café et remplacer par des jus frais, des tisanes de thym ou de romarin au miel.

Lire, faire des activités artistiques. Manger un petit déjeuner protéiné : œufs au plat avec un tranche de pain au levain bio ou du chèvre frais avec quelques olives, plutôt que le gras croissant qui encrasse les artères et les fessiers.

On peut se sentir épuisé du coup, abattu physiquement car enfin on lâche. C’est une bonne chose. Toutes les toxines s’évacuent et les organes se réparent.

En profiter pour marcher, nager, faire du yoga ou du Qi Gong dans la nature, respirer.

Peu à peu le stress diminue.

3°) Les batteries sont partiellement rechargées, on peut donc passer à la vitesse supérieure et commencer en effet à arpenter les villes inconnues, faire un treck en montage ou Compostelle pourquoi pas ! L’idée dans cette seconde phase c’est de faire des activités plaisantes afin de continuer à déconnecter le système nerveux. Eviter les contrariétés, les contraintes inutiles, les gens qu’on aime pas. C’est les vacances, pas de challenge ! Là on peut se permettre l’apéro rosé, tout en gardant la bonne hygiène de la phase 1. Le sommeil est meilleur, les muscles sont moins tendus, les épaules plus relâchées. Prêtez y attention, ce sont des signes que vous êtes en train de récupérer.

4°) Si vous avez une 3e semaine, n’allez pas plus vite, restez sur un rythme plus lent. L’idée de certains de « profiter » est une hérésie absolue ! Profiter de quoi ? En avoir pour son argent c’est ça ? Voir, faire le plus de choses possibles ? A quel prix ?... Je vois régulièrement des personnes au retour de ce type de vacances, encore plus stressées qu’avant, des enfants sur les nerfs, des ados qui ne rêvent que de quitter la famille et faire leurs études au Canada (pour échapper à ces contraintes absurdes).

Les personnes qui sont encore dans le challenge pour être les meilleurs même en vacances le paient très cher en terme de santé. Pensez-y si c’est votre cas. Pensez au Qi Gong qui est si surprenant pour nos civilisations occidentales car plus il est lent plus il fabrique d’énergie… et le but des vacances c’est de se faire plaisir et se recharger en énergie.

Enfin quand la date du retour arrive, ne bouclez pas la valise 3 jours avant en retombant dans le stress. Profitez de cette déconnection du quotidien jusqu’au bout, car la peur n’évitant pas le danger, rien de sert de « se mettre la rate au court bouillon » en pensant aux lessives du retour et au 500 e-mails à lire en rentrant. Vous verrez cela en son temps et avec la zénitude que vous aurez gagnée.

 

Je vous souhaite de passer de belles vacances en suivant ces conseils de bon sens !


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réseaux sociaux

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion