Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.
Seforah Benhamou
Naturopathe-Energéticienne
Naturopathie, Shiatsu, Magnétisme, Reiki, Life coaching - depuis 2001
Pour les personnes et les animaux à Neuilly-Paris la Défense.

Naturopathie

On parle beaucoup du jeûne ces temps ci. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Jeûner signifie se priver de nourriture à un moment où d’habitude on mange.

Il existe différentes sortes de jeûne et celui qui m’intéresse, appelé « jeûne intermittent » a toutes mes faveurs pour une cure.

Il s’agit de passer au moins 12 heures sans ingérer la moindre nourriture. 12 heures en réalité c’est très peu et beaucoup de citadins pressés pratiquent ce jeûne, comme M. Jourdain la prose. Ma faveur va à un jeûne de 24h. Cela signifie que si vous dînez à 19h, votre prochain repas sera le lendemain à 19h. Entre ces deux périodes vous n’aurez ingéré que de l’eau et des tisanes.

Quel est l’intérêt de cette privation ? Est-ce possible pour tout le monde ?

Tout d’abord cela ne concerne que les personnes en bonne santé, avec une bonne vitalité et un IMC normal. Une personne sous vitale, malade ou en sous-poids ne doit en aucune façon pratiquer ce jeûne.

Il y a plusieurs intérêts à cette pratique. Tout d’abord la détox. Pendant la période de carence alimentaire, le corps qui a besoin de ses nutriments pour fonctionner, va aller puiser dans le disponible : réserves de glycogène du foie, adipocytes, nourriture en cours de digestion. On va donc naturellement en vidant les stocks, détoxifier les organes et l’organisme. Pendant ces temps de repos, l’intestin peut utiliser son énergie à recréer sa muqueuse – si tant est que la nourriture qu’on lui apporte soit de qualité – plutôt que le perdre en digestion. 

On va vider le côlon, nettoyer le foie et la vésicule et laisser les organes en repos. Les plus contentes seront nos mitochondries – des organites essentiels de nos cellules, véritables partenaires de notre métabolisme, qui sont épuisées par l’apport constant de nourriture et le surcroît de travail qu’on leur impose en mangeant trop. Ce sont les mitochondries qui transforment les molécules en énergie consommable. Lorsque la cellule est encrassée, la mitochondrie a du mal à établir le dialogue avec le noyau cellulaire pour recevoir ses protéines et fabriquer l’énergie. Du coup on est sans cesse fatigué. Dès lors que l’on jeûne et que sa charge de travail est amoindrie, la mitochondrie marche à plein régime. Voilà pourquoi étonnamment moins on mange et plus on a d’énergie !

Un autre bienfait est la production de ghréline, l’hormone de la faim. Cette hormone qui communique avec le circuit de récompense du cerveau, réclame sa nourriture en tortillant notre estomac. Si on ne la lui apporte pas, elle met le cerveau en vigilance – un peu comme l’ancêtre chasseur qui doit être à l’affut de la proie, le ventre vide – et permet d’être plus concentré, plus alerte. Du coup, mieux vaut passer un examen l’esprit vigilant et le ventre vide que repu et somnolent.

Enfin, le troisième axe sera la perte de graisse, si, pendant l’unique repas de la journée, vous privilégiez les protéines, les légumes crus et cuits, les oléagineux et les bonnes graisses, plutôt que les sucres, inutiles et créateurs d’hypoglycémie réactionnelle.

Pour une femme on se contentera journalièrement pour cette cure, de 800 à 900 Kcal seulement. Pour un homme plutôt 1200Kcal. Il s’agit de moyennes. C’est peu, puisqu’on est dans l’esprit du jeûne, d’où la détox et la perte de graisse. Ceci est à affiner selon votre taille/poids, votre état de santé, vos particularités personnelles.

Mais comment tenir quand la faim nous tenaille ?

En vérité la faim disparaît en moins d’une semaine. Le corps s’adapte à cette nouvelle diète et modifie sa réponse. Si malgré tout, le circuit de récompense vous harcèle et que vous avez toujours « envie de manger » pour vous réconforter, le magnétiseur stimule 2 points dans le corps, qui vont totalement calmer ce désir qui n’a rien à voir avec un besoin physiologique. Il s’agit d’un stimulus psychologique sur lequel le magnétisme est très performant.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Effectivement il peut y en avoir mais ça n’est pas systématique. Ils sont forcément désagréables, de courte durée, et ils sont salutaires ! Le plus commun est la migraine. Elle correspond à une libération de toxines accumulées dans l’organisme et qui vont créer un état inflammatoire. Il faut laisser faire, boire beaucoup d’eau, faire de l’exercice pour transpirer et éliminer. Cela dure rarement plus de 3 jours. Si tel est le cas alors il vaut mieux arrêter le jeûne, c’est qu’on a un problème non identifié. On peut aussi avoir des flambées d’acné, d’arthrite, la peau ou les cheveux gras, ou d’autres manifestations inflammatoires typiques de la détox. En effet, nos cellules graisseuses enferment des toxines stockées dans notre corps. Lorsqu’on consomme notre graisse, en détruisant les cellules graisseuses on libère en même temps toutes ces toxines. Plus il y en avait, plus la flambée sera forte. Mais cela n’a rien d’inquiétant. Ca n’est pas une maladie, c’est une réaction saine et salutaire pour se débarrasser des tout ce qui est malsain en nous ! Alors plutôt une bonne nouvelle non ?

Bref en 1 semaine à 10 jours en moyenne vous avez déjà bien nettoyé votre organisme.

Deux options s’offrent à vous : soit continuer encore quelques jours voire une semaine, soit reprendre 2 repas par jour, progressivement, j’insiste sur ce point, car votre système digestif est déshabitué à ce rythme, et avec un protocole alimentaire sain et bien étudié, si possible avec un naturopathe.

 

Voilà il ne vous reste plus qu’à tester avant cette période de fêtes et de bombance.

Encore une fois, si vous êtes malade, affaibli, dépressif, diabétique, en sous poids ou en grand surpoids, si vous avez des problèmes de tension, ne pratiquez pas le jeûne même intermittent sans un accompagnement. Cet article je le répète s’adresse à des personnes en bonne santé avant tout ! Et si vous ne pouvez le pratiquez seul, n’hésitez pas à venir me consulter !


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réseaux sociaux

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion